Quelles attitudes adopter pour traiter la dépression ?

La thérapie cognitivo-comportementale fait partie du traitement de la dépression. C'est l'une des grandes clés de l'amélioration de l'individu. Si le besoin est identifié, un traitement médicamenteux est également indiqué en tant que coadjuvant. Mais d'autres actions peuvent contribuer au traitement pour l'amélioration de l'humeur, de la motivation et, par conséquent, de la santé générale. Découvrez les bonnes alternatives suivantes !

Riez très souvent

Le rire est un grand remède dans la vie de la personne dépressive. La joie et le rire favorisent la réponse aux traitements et aux mécanismes naturels d'autoguérison. Si par contre vous recherchez une autre méthode qui a déjà eu des effets positifs sur une personne souffrant de dépression, retrouvez le ici.

Cependant, gardez à l’esprit que le rire secoue, fait vibrer le corps et détend en donnant un sentiment de bien-être. Elle active également la production de substances chimiques dans le cerveau qui nous protègent contre les accidents vasculaires cérébraux, le stress, les problèmes cardiaques et même la dépression. Alors, exposez-vous à des choses amusantes : fréquentez des personnes drôles, regardez des films joyeux... N'ayez pas honte et riez de vous-même !

Pratiquez la méditation

La méditation améliore le système immunitaire et augmente notre capacité d'attention. Et de plus en plus de chercheurs découvrent les bienfaits de cette pratique. La méditation de pleine conscience peut être utilisée comme alternative aux antidépresseurs chez les patients qui sont déjà dans la phase de maintien du traitement. Alors, n’hésitez pas à pratiquer de la méditation, elle vous sera d’une grande aide pour traiter la dépression.

Mangez des aliments sains

Une alimentation saine peut contribuer à la production de sérotonine, un neurotransmetteur qui agit dans le cerveau pour réguler l'humeur, le sommeil, l'appétit, entre autres. Et cela permet d'améliorer l'humeur et même de combattre la dépression. Essayez d'inclure dans votre menu : bananes, avocat, miel, noix, châtaignes, poissons d'eau froide, entre autres.

Les aliments les plus appropriés pour vous, ainsi que les quantités idéales, doivent être recommandés par un diététicien. Faites également attention à ce que vous devez éviter : alcool, caféine, édulcorant artificiel, huile hydrogénée, etc. Ils peuvent perturber votre système nerveux.