Causes et traitement de l’hyperventilation

L’hyperventilation est un mal qui s’explique diversement. Les maux qu’elle engendre sont aussi variés. Nous vous proposons de découvrir ici les causes et le traitement susceptible de soigner un tel mal.

Comment expliquer la survenue de l’hyperventilation

L’hyperventilation est un mal qui survient grâce à une montée du niveau de stress chez la victime. Elle est surtout occasionnée par une réaction chimique physiologique que le stress aggrave. En fait, la réaction chimique combinée au stress prédispose le souffrant à une respiration dite superficielle. Ce faisant, un déséquilibre chimique advient dans le sang de l’individu en question. Une fois que le déséquilibre survient, le système nerveux central devient très sensible du fait du fait d’un mécanisme complexe enclenché. Cette hyperactivité nerveuse se traduit par l’activation d’un certain nombre de neurones et de cellules, sans qu’il y ait eu de stimuli qui aient activé les cellules en question. C’est donc cette hyper activité au niveau du cerveau qui entraîne une respiration superficielle assortie de troubles nerveux.

Comment soigner un malade d’hyperventilation

Avant tout propos, nous tenons à préciser que les crises d’hyperventilation existent sous plusieurs formes. Nous avons par exemple, les crises d’hyperventilation aiguë et celles chroniques. Pour soulager un patient qui fait de l’hyperventilation, il faut lui donner un sac en plastique dans lequel, il inspirera et expirera. Cette alternative lui permet de réguler le déséquilibre chimique occasionné.

Une autre alternative serait de contacter un médecin pour que le malade reçoive des calmants. Cette alternative s’avère être une solution efficace à court terme. Dans le cas des longs termes, il faut envisager des techniques pour aider le malade à sortir de l’accoutumance aux médicaments. En clair, l’hyperventilation est un mal qui peut être contrôlé. Elle est occasionnée par un trouble psychologique dû à une réaction chimique qui entraîne une hyper activité au niveau du cerveau.